Haut-Katanga : Encore des braconniers arrêtés dans le complexe Upemba –Kundelungu

Haut-Katanga : Encore des braconniers arrêtés dans le complexe Upemba –Kundelungu

Tôt dans la matinée de ce jeudi, les gardes forestiers et une équipe de l’Institut Congolais  pour la Conservation de la Nature ICNN en sigle, ont appréhendé 4 braconniers  à 50 km à  l’intérieur du complexe Upemba-Kundelungu et  près de Kyubo alors qu’ils essayaient de chasser les hippopotames

En leur possession un calibre 12  et des animaux tués et boucanées parmi  ces animaux, des écureuils,  des rats de Gambie, des antilopes, du poisson et même des animaux protégés tel que le porc-épic.

Ces braconniers sont également apparentés à un mouvement insurrectionnel de Mai-mai et viennent  de Kyubo, Lwambo ainsi que Bunkeya.

Pour le Directeur de l’ICCN , monsieur Felix Mbayo , ces braconniers avaient établis leur camp à l’intérieur du parc  et lors de cette opération  , certains d’entre eux ont réussi à s’enfuir.

Et pourtant la loi relative à la conservation de la nature, la loi numéro 14/003/11 / 2014 est claire à ce sujet. Dans son article 15 explique : « toute personne  qui capture accidentellement un spécimen  de l’une des  espèces  protégées  est tenue de le déclarer et de le rendre  à l’organisme public ». Le directeur de l’ICCN déplore ce fait, car pour lui la population environnante est suffisamment sensibilisée sur ce parc et sur ses espèces protégées.

À lire aussi :Grand Katanga : la chasse aux braconniers se poursuit

Signalons par ailleurs que, conformément à l’article 71 de la même loi, ces  braconniers encourent jusqu‘a 3 ans de prison ou pourront être soumis à des amendes  allant de 100 mille francs congolais à 1, 5 millions de francs congolais.

Il faut dire que  depuis le mois de septembre dernier   plus de 10 braconniers et 4 agents ICCN ont été arrêtés et déférés devant les instances judiciaires, ils attendent d’être fixés sur leur dossier et éventuellement un jugement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *