RDC: «Jusqu’au bout on ne lâchera rien» Moïse Katumbi

RDC: «Jusqu’au bout on ne lâchera rien» Moïse Katumbi

Tout droit vers les élections, la Ceni est déterminée à organiser les élections  et c’est  malgré  les contestations en provenance de tout bord. Moïse Katumbi, président de la plateforme Ensemble  pour le Changement affirme sa détermination de ne rien lâcher jusqu’au bout du scrutin.

Dans une interview ce dimanche 04 novembre sur la Libre Afrique, il est revenu sur des questions qui fâchent notamment sur la Machine à voter, le fichier électoral mais aussi sur les brouilles au sein de l’Opposition.

Alors que la machine est déjà en marche, et que le combat semble avoir été perdu, Katumbi reste confiant et estime qu’il n’est pas encore trop tard pour la faire arrêter. Pour lui, les élections oui mais pas de Machine à voter. « La paix passe par un scrutin réellement démocratique, sans tout cet arsenal mis en place par le pouvoir. Aller au scrutin dans ces conditions, c’est ouvrir la porte au chaos, je ne peux l’accepter. » a-t-il dit à notre consœur.

S’agissant de la désignation du candidat commun de l’Opposition,  sujet des polémiques au sein de l’opposition que les Congolais patiente au plus tard le 15 novembre à venir. Pour lui, il est indispensable d’être prudent pour déjouer toutes les manœuvres autour de leur candidat commun. Il confirme par ailleurs qu’il soutiendra le candit qui sera  bientôt choisi :  « Si je ne peux être candidat, je soutiendrai notre candidat commun jusqu’au bout. On ne lâchera rien. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *