RDC- Tuerie à l’est : Une négociation avec les rebelles pour restaurer la paix

RDC- Tuerie  à l’est : Une négociation avec les rebelles pour restaurer la paix

Pour éradiquer la présence des rebelles d’alliance des forces démocratique et alliés ADF et les autres forces négatives, le jeudi 08 novembre à Kinshasa, Jean-Pierre Lacroix le secrétaire adjoint des Nations Unies en charge de maintien de la paix pense à la négociation et à l’implication régionale pour mettre fin aux tueries à l’est de la RDC.

Les ADF comme d’autres forces auteurs de plusieurs massacres à l’est de la République Démocratique du Congo depuis plusieurs décennies sont de plus en plus incontrôlable. Face à l’incapacité  du gouvernement Congolais et de l’ONU de sécuriser l’Est de la RDC, le patron de Nations Unies en charge de maintien de la paix Jean-Pierre Lacroix appelle à un engagement régional pour neutraliser les rebelles Ougandais.

《 Il faut un engagement régional pour contrer les ADF, si non les chances d’en découdre sont très faible》,  c’était au cours de la conférence de presse  conjointe de riposte contre Ebola  avec le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Malgré les déclarations et des pistes toujours faillibles pour éradiquer les forces négatives à l’Est de la RDC. Même quand il s’agit  des négociations mixtes entre les forces des armées de la république démocratique du Congo FARDC et celle des casques blues, les forces négatives sont toujours fortes et en état de nuire la population de Kivu.

Face à cette problématique, les responsables des Nations Unies envisagent un dialogue de négociation avec les différentes rébellions qui rodent cette partie du pays.《 Dans toute confrontation il faut avoir un esprit ouvert. Il y a une palette de possibilité, si un dialogue est possible pourquoi pas ? Il est moins douloureux que la confrontation. Il faut garder un esprit ouvert à toutes les possibilités.》a insisté Jean pierre Lacroix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *