Moïse Katumbi note la déception du peuple au grand rendez-vous manqué des élections de décembre 2018

Moïse Katumbi note la déception du peuple au grand rendez-vous manqué des élections de décembre 2018

Au delà de la souffrance rencontrée durant son safari à l’est de la RDC, Moïse Katumbi estime saisir le désarroi du peuple Congolais après le rendez vous manqué des élections de 2018 et l’espoir qu’il porte pour le peuple. C’est à Lubimbashi ce mardi 17 décembre à l’ouverture des assises de Lofoï en vue de la création de son parti politique.

Moïse Katumbi Chapwe fait un tableau sombre de la situation actuelle du Pays sous la supervision de la souffrance qui caractérise la vie générale du peuple Congolais. Notre peuple souffre. Partout la pauvreté est immense. Elle se manifeste sous tous les aspects de la vie de nos concitoyens. Les soins de santé primaires sont précaires et hors de prix. Nos mamans accouchent souvent dans des conditions infra-humaines. A la malaria meurtrière s’ajoute la rougeole qui fait des ravages. La malnutrition est quasi-générale. Nos enfants étudient dans des conditions pitoyables. Le chômage de nos jeunes est un fléau. Nos routes, nos fleuves, nos rivières, nos lacs et même le ciel congolais sont devenus un véritable cimetière. Les inondations font des ravages. Les Congolais sont aujourd’hui livrés à eux-mêmes.

Au-delà de la souffrance rencontrée durant sa tournée au sud comme à l’est de la Rdcongo, Moïse Katumbi estime touché l’espoir du peuple à sa personne: » Cette tournée m’a permis de mesurer l’espoir que nous portons aux yeux de millions de Congolais qui partagent la déception du grand rendez-vous manqué en décembre 2018″ et sent touché par l’acte d’une maman à Kindu qui l’avait offerte une lampe à pétrole pour éclairer la route de l’avenir du Congo.

Toute fois, il se dit déterminé à écouter le peuple sans recule « …Dès qu’il s’agit de rencontrer et parler avec les Congolais et Congolaises, je ne reculerai devant aucun danger aujourd’hui comme demain. Je suis fermement résolu d’être à coté de mon peuple les mauvais comme les bons jours. » a dit Moïse Katumbi devant les différents président des partis politiques qui forment ensemble pour le changement.

La réunion a été se sanctionnée pour la journée d’aujourd’hui et se poursuit demain mercredi 18 décembre à Lofoï résidence privée de Moïse Katumbi à Lubumbashi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *